Studio japonais DLE Inc (producteur de Eagle Talon,  Thermae Romae ) et la société de film chinois Shanghai Griffin Film Corporation ont uni leurs forces pour créer un fonds d’investissement d’anime.

Occultic;Nine

Les deux compagnies ont investi 10 millards de yens (environ 97 millions de dollars.) de fonds pour les animes Chinois-Japonais. Pour donner une perspective, une série de 13 épisodes coûte entre 1.2 million à 2 millions dollars, pour l’entièreté de la série. En théorie, les fonds pourraient financer intégralement entre 55 à 66 animes, sans avoir besoin de faire de profit.

Ce nouveau partenariat permettra d’introduire plus d’animes sur le marché chinois, tout en offrant un moyen de trouver de nouveaux talents d’animation en Chine et au Japon. L’entreprise va également donner au Japon un accès au marché du film chinois, qui est le deuxième plus grand marché du film dans le monde.

Occultic;Nine

La Chine est devenue un marché important pour l’industrie de l’anime. L’association de l’animation japonaise a constaté qu’en 2015, l’industrie a fait plus d’argent en streaming légal chinois, qu’en streaming et téléspectateurs japonais.

Re: Zero a fait plus de 100 millions de vues légales en Chine. Si on compare aux 23 millions de vues illégales en ligne, on peut voir pourquoi le Japon se focalise sur la Chine.

Les jeunes chinois sont réellement fans de l’animation. Le marché chinois valait 38 milliards de dollars en 2015, par rapport au Japon qui en valait 18.1 millions la même année ! Gangsta, Gintama et Naruto, sont les plus gros succès en Chine. C’est pourquoi une vague de cosplay chinois sont présents sur internet.

Gangsta

Les deux sociétés investissent 10 milli

 

La communauté chinoise commence à façonner l’industrie des studios japonais, en démarrant des projets adaptés d’œuvres chinoises, comme Reikenzan: Hoshikuzu-tachi no Utage, Hitori no Shita: The Outcast, Bloodivores, et Soul Buster, qui sont de grands noms d’œuvres chinoises adaptés très récemment en anime.

Occultic;Nine

Cela va prendre du temps pour voir quels seront les nouveaux projets qui sortiront de ce nouveau partenariat Chinois-Japonais. C’est pourquoi cet accord est majeur pour l’industrie de l’animation.

sources : goboiano.com